Désigne l’opposition entre plusieurs choses, généralement deux, qui se mettent ainsi en valeur les unes les autres.

Par exemple, dans le domaine de la couleur, un contraste de quantité serait l’opposition entre la quantité d’une couleur et la quantité d’une autre ; un contraste clair-obscur, l’opposition entre des zones claires et des zones foncées ; un contraste de complémentaires, l’opposition entre une couleur et sa complémentaire...

Il peut y avoir aussi un contraste de formes, directions, de textures, de matières...

 

 


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer