En 1794, Nicolas Conté, met au point un graphite artificiel composé d’un mélange de poudre de graphite et d’argile cuits pour faire face au déficit du graphite naturel (minéral de carbone).

 


 


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer