• La forme peut être celle de l’objet artistique : un tableau, une sculpture, une installation, etc. La forme se définit au sein même de l’œuvre : « la sculpture est la mise en forme d’un bloc (de pierre, de bois, de plâtre etc.), la peinture est la mise en place, sur une surface plane, de figures ou de formes, l’architecture est la mise en forme d’un édifice dans l’espace ». Etienne Souriau, Vocabulaire d’esthétique, Éditions PUF, p. 1140

  • La forme peut être celle de l’objet représenté (voir aussi l'écart lié à toute représentation).

Une grande diversité de formes peut être observée et créée : élancée, verticale, horizontale, pesante, lisse, granuleuse, ronde, anguleuse, etc.

Voir aussi :

  • forme et fonction : un objet peut avoir une forme différente et conserver sa fonction ;
  • forme et matériau : un matériau solide conservera la forme qu’on lui a donnée, un matériau souple pourra se plier à de nombreuses formes, ou même imposer sa forme ;
  • forme ouverte et forme fermée : il s’agit ici des liens entre la forme et l’espace dans lequel elle se déploie

Voir le document sur le lexique des 9 notions en arts plastiques sur Eduscol

Voir la ligne du temps (frise chronologique) sur la forme sur ce site : http://www.profartspla.info/index.php/histoire-des-arts-2/lignes-du-temps/167-references-par-notion-forme

 


Retour au glossaire