Le bois, le fer, le papier, la toile etc. sont des matières, appelées matériaux à partir du moment où elles sont utilisées au sein des œuvres.

Traditionnellement en sculpture, marbre, grès, bois, etc. étaient utilisés. Les matériaux se sont ouverts à la diversité au cours du XXe siècle : plexiglas, plâtre, acier, béton etc. L'artistes se montrent attentifs, utilisent, révèlent, jouent, mettent en valeur les propriétés de la matière. Cette même réflexion vaut pour les œuvres bi-dimensionnelles, où l’on prêtera particulièrement attention à la diversité des matières comme médiums : peinture à l’huile, peinture acrylique, gouache, aquarelle, encres mais aussi marc de café, thé, matières visqueuses (goudron, émail chez certains artistes), etc.

Voir le document sur le lexique des 9 notions en arts plastiques sur Eduscol

 

L’œuvre de Jean Dubuffet est à ce titre une véritable mine d’exploration, notamment dans les séries Paysages du mental ou Matériologies. on amènera l’élève à prêter attention aux changements de statut et à se défaire des représentations ou idées reçues : une image peut devenir matière, un objet peut devenir matériau.

« Il y a des matériaux de lumière, soit qu’ils la laissent passer en la colorant, soit qu’ils la réfléchissent, soit qu’ils l’émettent » René Passeron, Recherches poéitiques, tome II, Le matériau

« L’œuvre est matérielle : elle est faite de matière » Étienne Souriau, Vocabulaire d’esthétique, op. cit., p. 990

 


Retour au glossaire