Mot hébreu signifiant "Prophètes"

D’abord qualifiée de synthétisme, la peinture des Nabis est bientôt rebaptisée « néo-traditionnisme » par Maurice Denis qui publie dans la revue Art et Critique des 23 et 30 août 1890 « La définition du néo-traditionnisme ».

L’article premier restera célèbre tant il définit bien la modernité de l’approche : « Se rappeler qu’un tableau – avant d’être un cheval de bataille, une femme nue, ou une quelconque anecdote – est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées ». http://gallica.bnf.fr

> juxtaposition de plans colorés aux valeurs très contrastées + affirmation la planéité.

  • tendance mystique (Denis, Sérusier), marquée par les primitifs toscans, l’art byzantin et Paul Gauguin
  • tendance moderne (Bonnard, Vallotton, Vuillard), inspirée par les estampes japonaises et la photographie

 

Fiche sur le site RMN (Réunion des Musées Nationaux) http://www.grandpalais.fr/fr/article/les-nabis

 

 


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer