Imprimer

Dans la photographie contemporaine, deux tendances s’opposent diamétralement : l’esthétique de l’instantané et la manipulation.

Cette manipulation peut intervenir au niveau du sujet représenté par une mise en scène, ou au niveau du tirage lui-même selon des procédés les plus divers (on parlera d’image fabriquée). Les techniques de manipulation peuvent être très simples.

Par exemple Arnulf Rainer dessine sur ses tirages, pour obtenir des autoportraits quasi expressionnistes.

Lucas Samaras retouche avec les doigts l’émulsion encore humides de ses polaroïds.

Joël Peter-Witkin réalise des compositions surréelles en gribouillant sur les négatifs…

Le point commun entre toutes ces photographies, c’est qu’elles se présentent comme des tableaux et se refusent à assumer le moindre rôle documentaire.

 

A finaliser


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer