Ce mot vient de l’italien sfumo (fumée) et s’applique en peinture à un effet vaporeux qui brouille les contours. Le sfumato participe à l'illusion de profondeur en estompant les détails et les contrastes dans les lointains. Il reproduit ainsi la perception de l’œil face à une espace réel. Ce procédé est mis au point à la Renaissance par Léonard de Vinci.

A finaliser

 


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer