Ce point du programme est à aborder sous l'angle de la question de la relation de l'image au temps. Tout œuvre existe dans le présent de son exposition mais travaille des temporalités d'une grande diversité : temps réel, temps exprimé, temps symbolisé, temps suggéré, temps de réalisation, temps de lecture, temps figuré, temps du dévoilement, temps juxtaposé. Cette conjugaison des temporalités esthétiques et du présent de l'image, auquel s'ajoutent ses propres devenirs, permet de poser les questions de l'œuvre.

  • Le temps de la représentation (anachronismes)
  • La représentation du temps : natures mortes et vanités, symbolisme, futurisme
  • Le temps de l’effectuation, du faire, du processus: travailler en série (atelier de la Renaissance, Monet, Warhol, Opalka, On kawara etc…)
  • Le temps visible : le mouvement suggéré ou réel (animation, cinéma)
  • Le temps de conservation : oeuvres pérennes/éphémères
  • Le temps de l’exposition : la relation de l’œuvre au lieu et au spectateur (en fin d’année scolaire pour introduire la question de l’œuvre au programme de terminale L)
  • Le temps du spectateur (attention, observation, immersion, époques)
  • Les temporalités cycliques : antiquité, art classique, art néo-classique

 

Trouver des exemples d'oeuvres qui traitent de l'un de ces thèmes liés au temps et pouvant servir d'exemple à l'une de ces problématiques :

• Comment la figuration de l’oeuvre peut-elle traiter plastiquement du temps ? Comment peut-elle faire percevoir au spectateur l’idée de temps ou même éprouver le temps ?
• Comment le dispositif de présentation de l’oeuvre peut-il aussi exprimer cette notion (le temps) ?
 
 

Diaporama projeté et commenté en cours :

 

Lien vers les vidéos du diaporama :

  

Aides :