Site officiel de la Villa Barbaro à Maser : http://www.villadimaser.it/en/frescoed-rooms

Site d'un peintre, designer : l'iconographie y est très bien expliquée http://www.patrick-denot.eu/barbaro.html

 

Dossier Ressources avec le fascicule édité pour le baccalauréat + la vidéo La Villa Barbaro (Villa Di Maser) Andréa Palladio, collection ARCHITECTURES , Stan Neuman, DVD vol.5 ARTE VIDEO :

 


Voir aussi la synthèse consacrée aux trois artistes : http://www.profartspla.info/index.php/cours-2/terminale/option-facultative-arts-plastiques/669-synthese-sur-les-trois-artistes-au-programme-bac-2018

 


Voir le site très riche, d'un collègue :

 


Devant les reproductions de ces fresques, des mots viennent en tête : Décor, décorum, illusion de profondeur, mise en scène, espace de jeu(x), d’amusement, point(s) de vue, haut/bas, grand/petit, palais (= richesse, « bling-bling », lieu de réception), lien avec le passé antique (architecture), savoir-faire, trompe l’œil, figuratif et réaliste,  histoire racontée en images sur les murs, foisonnement d’images (même au plafond !)...

  • La question de la REPRESENTATION

La notion de ressemblance, de réalisme, de trompe l’œil, les systèmes de représentation illusionnistes de la profondeur : perspective(s), jeux sur les tailles…

Le lieu de présentation des œuvres (pas seulement dans les musées), dans et pour ce palais = in situ : liens entre l'architecture présente et représentée

La narration en images (raconte un récit)

  • La question de la PRESENTATION

(extraits du programme) : « … découvrir et exploiter les dispositifs et les stratégies conçus par les artistes pour donner à voir et ressentir leurs œuvres et impliquer le spectateur. »… «  les espaces de présentation de l'œuvre : l'inscription des œuvres dans un espace architectural ou naturel (privé ou public, institutionnel ou non ; pratiques de l'in situ) »

Allégorie, cadre, contraste, format, fresque, harmonie, homogénéité, illusionnisme spatial (= les procédés de la « Quadratura » : perspective linéaire / trompe-l’œil / raccourci / échelle / masquage ), point de vue, proportions, support, symétrie, temporalité(s), théâtralité...

  • L’espace de l’œuvre, le temps dans l’œuvre (= immersion dynamique du spectateur dans un dispositif scénique et théâtralisé)
  • Espace réel de l’architecture /espace fictif des images représentées… c’est-à-dire, en quelque sorte, la présentation de représentations
  • ou, plus globalement, le vrai et le faux dans l’Art et leurs relations
  • Les relations peinture /architecture : opposition entre la rigueur et la sobriété de l’architecture et le foisonnement fantaisiste du décor peint (et sculpté), mais aussi osmose grâce au trompe l’œil
  • Fractionnement et globalité : multiplicité des cadres, des séquences architecturales mais aussi homogénéité de l’ensemble (matériaux, palette colorée, programme iconographique)

 

  • Points essentiels à retenir :
  • L’implication du spectateur dans l’œuvre (parcours, jeu de regards..)
  • L’importance de la prise en compte du lieu de présentation d’une œuvre
  • Les procédés de l’illusion de la profondeur et leur combinaison possible (perspective linéaire, trompe-l’œil, raccourcis, jeu des proportions et des échelles)
  • Connaître d'autres oeuvres importantes en rapport avec celle au programme (fresques de Véronèse à la villa Barbaro , 1560-1561) voir ci-dessous
 

 

 Autres ressources sur ce site :

 


Voir la page consacrée aux fiches de révision : http://www.profartspla.info/index.php/cours-2/terminale/option-facultative-arts-plastiques/660-fiches-de-revision-pour-le-bac