Imprimer

Lorsqu'on parle de série en art, on désigne le plus souvent : 

- une multitude d'œuvres, toutes liées par un mème thème (des multiples)

- un ensemble de figures plus ou moins semblables qui résulte de combinaisons ou d'un traitement répétitif systématique (des séries, évolutives ou répétitives).

Page de l'ouvrage Dico d'art

Chapitre de l'ouvrage Enseigner à partir de l'art contemporain

 

Les pionniers et les suivants...

- Les premiers artistes à employer ce procédé furent les peintres français du XIXème siècle, comme le concept de série chez Paul Cézanne (80 vues de sa Montagne sainte Victoireou chez Claude Monet (séries des Meules, des Cathédrales, des Nymphéas).

- Auguste Rodin, Jean Tinguely, Vera Molnar, Sol LeWitt et des artistes collaboratifs : 

https://www.profartspla.info/index.php/cours-2/terminale/spe-arts/790-l-experimentation-au-coeur-du-processus-de-creation-le-chemin-de-l-oeuvre#creer-en-serie

 

La série de Katsushika Hokusai

La série de Katsushika Hokusai (1760-1849) Les 36 vues du Mont Fuji représente sa plus importante collection d'estampes japonaises réalisées entre 1831 et 1833.

Celle-ci était composée de 46 oeuvres car du fait de son succès lors de son édition, l'artiste a produit 10 estampes supplémentaires. 

http://expositions.bnf.fr/japonaises/albums/fuji/index.htm 

 

La série évolutive d'Henri Matisse

La série peut être évolutive : les oeuvres ont des points communs qui permettent de les associer en une série mais évoluent (dans leurs formes, effets, couleurs...).

 Série des Nus Bleus d'Henri Matisse, de 1952

 

La série comme nouvelle pratique picturale

La série évolue avec les nouvelles tendances picturales et Roy Lichtenstein ou encore Andy Warhol (voir son travail en série et en sérigraphie) viennent alors désacraliser l'œuvre et produisent en masse. L'oeuvre d'art n'est plus l'objet unique, original.

Voir dossier sur Andy Warhol https://www.profartspla.info/index.php/cours-2/college/niveau-3/79-art-et-societe-de-consommation-warhol

 

La série comme méthode conceptuelle

 L’artiste conceptuel américain Sol LeWitt (1928-2007) est connu pour ses dessins muraux mais également pour ses "Structures " en trois dimensions qu'il a développé et décliné. Pour lui l'essentiel d'une œuvre se joue dans sa conceptualisation, et son execution est une tâche mineure. Parmi les nombreuses "sculptures", comme il les appelle, il conçoit en 1973 la série Variations of incomplete open cubes qui est la déclinaison d'une forme de base, le cube, auquel il vient enlever des arrêtes. Formant alors de multiples combinaisons géométriques aussi bien simples que complexes.
A travers son processus créatif, il établit un réseau de volumes en série pour lesquels il met en scène ce potentiel de combinaisons. Par ce travail minimaliste autour de la structure, il redéfinit notre rapport à la sculpture, et propose une nouvelle forme de perception spatiale et mentale de l’œuvre.

La série comme démarche artistique

Bernd (1931-2007) et Hilla Becher (1934-2015) sont deux photographes allemands connus pour leurs séries de photos de bâtiments industriels. Le couple a commencer en 1959 à photographier des bâtiments industriels en utilisant toujours le même procédé bien précis pour avoir des photos quasiment similaires :
⁃ un temps couvert pour éviter une lumière trop forte et permettre de bien voir les volumes
⁃ à bonne distance du bâtiment pour faire un plan d'ensemble
⁃ à mi-hauteur pour éviter d'avoir une plongée ou une contreplongée sur le sujet
⁃ au format 6x9 cm pour permettre un niveau de détail élevé
Le couple a appliqué rigoureusement cette méthode de photographie toute sa vie, créant ainsi un grand nombre de séries où toutes les photos se ressemblent.
Ces séries de photographies ont un intérêt aussi bien esthétique que documentaire puisqu'elles témoignent des évolutions de l'industrie dans la seconde moitié du XXème siècle. Leur démarche artistique très rigoureuse leur permet d'obtenir des séries très exhaustives, objectives, d'une grande exigence. Cela leur a permis d'obtenir des prix aussi bien dans le monde de la photo (par exemple le prix international de la fondation Hasselblad en 2004) que dans le monde de l'art contemporain (le prix de sculpture de la Biennale de Venise en 1990).

Bernd et Hilla BecherRéservoirs d'essence, 1983–1992 (détail), quinze épreuves argentiques à la gélatine, total 68 1/4 × 94 1/4 ". https://www.laboiteverte.fr/bernd-et-hilla-becher/

 


Retour au glossaire