Peindre sur le motif ou le vif (par opposition à peindre en atelier)

Peindre sur le motif ou sur le vif signifie en contact direct avec le modèle, le référent sous les yeux, devant soi. Ainsi, pour peindre un paysage, il faut être devant ce paysage, dans la nature et non entre les murs d'un atelier

Cette pratique donnera aussi naissance à un mouvement : le pleinairisme. La représentation du paysage évolue de manière sensible au XVIIIème siècle car on constate un engouement nouveau pour tout ce qui relève de la spontanéité.

Cette possibilité sera réellement offerte aux peintres grâce à une invention révolutionnaire : le tube de peinture en zinc.

     

 



Retour au glossaire