Imprimer

Mouvement artistique apparu à la fin du XVIème siècle à Rome, l’art baroque se diffuse au XVIIème siècle en Italie, en Espagne et en Europe Centrale. Le terme vient du portugais barroco qui signifie ‘perle de forme irrégulière’.

Il se caractérise par des formes exubérantes, des déformations ou des étirements au sein des représentations humaines, des couleurs flamboyantes, des lignes au tracé complexe, la surcharge des motifs, des perspectives en trompe-l’œil, la traduction du mouvement. L’art baroque veut frapper l’imagination du spectateur par une mise en scène des émotions.

 

Revue Dossier de l'art, n°251

Oppositions Baroque # Classique

 

Oppositions théorisées dans l'ouvrage d'Heinrich Wölfflin, Principes fondamentaux de l'histoire de l'art : Le problème de l'évolution du style dans l'art moderne, 1929, Editeur : Pocket, Collection : Agora, réédition 2015

Wöllflin regroupe en cinq catégories les mutations apparues au cours du XVIIème. Le baroque, par rapport au classique, privilégie :

  • le Pictural sur le Linéaire
  • la Profondeur sur la superposition des plans
  • la Forme ouverte sur la Forme fermée
  • la Multiplicité sur l'Unité
  • l'Obscurité sur la Clarté.

En sculpture : Le Bernin

Zoom sur l'image + image avec détails cliquables

Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin, Extase de Sainte Thérèse ou Transverbération de sainte Thérèse, 1647 - 1652, sculpture en marbre de 305 cm de haut, Église Santa Maria Della Vittoria de Rome réaménagée par l'artiste pour servir d'écrin à sa sculpture.

http://www.1oeuvre-1histoire.com/extase-sainte-therese-avila.html

En peinture : Pierre Paul Rubens

Les Épousailles de la reine ou La Réception de l'anneau, dit encore Le Mariage par procuration de Marie de Médicis et d'Henri IV, à Florence le 5 octobre 1600, entre 1622-1625, Huile sur toile de 394 x 295 cm, Musée du Louvre https://collections.louvre.fr/ark:/53355/cl010060821 

En architecture : Place Saint Pierre à Rome

Vue depuis la coupole de la basilique de Saint Pierre du Vatican

 

 

La place Saint Pierre de Rome est située devant la basilique Saint Pierre, au Vatican. Construite après la basilique, elle a été commandée au Bernin par le Pape Alexandre VII. Le Bernin imagine la place comme un espace composé de deux bras qui accueille la foule des pèlerins.

193 mètres de large sur 120 mètres de long avec deux grandes colonnades à colonnes doriques à 4 rangs de 284 colonnes, 88 pilastres et 140 statues de saints.


Retour au glossaire