Imprimer

En 1925, des surréalistes écrivent chacun à leur tour sur une feuille mais avant de passer la feuille à son voisin, chacun cache soigneusement la totalité ou une partie de ce qu’il vient d’écrire. La première phrase ainsi obtenue aurait été « Le cadavre exquis boira le vin nouveau ». Ce jeu littéraire, prit dès lors le nom de cadavre exquis, et sera adapté ou transposé à la pratique du dessin.

Le Dictionnaire abrégé du surréalisme donne du cadavre exquis la définition suivante : « jeu qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu'aucune d'elles ne puisse tenir compte de la collaboration ou des collaborations précédentes. »

Le shiritori est sa variante japonaise.

 

Oeuvres en référence

Cadavre exquis de Jacqueline Lamba, Yves Tanguy et André Breton, 07 février 1938, Collage d'illustrations de magazine et de gravures découpées sur papier de 25,2 x 15,7 cm, Centre Pompidou Paris https://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-c1a2a97815a5781f9023842e9ad8830&param.idSource=FR_O-71a0b8f73bbaad5f011c5cc2dc6bff2


  • Le cadavre exquis de Tim Burton, présenté au TIFF, festival international du film de Toronto. 

    Depuis le 26 novembre et jusqu'au 17 avril 2011, Tim Burton sollicite les utilisateurs Twitter pour l'aider à construire l'histoire d'un personnage entré dans son univers il y a quelques années, Stainboy

    Pour voir ce qui a déjà été écrit, ou si vous souhaitez contribuer, rien de plus simple, continuez l'histoire en écrivant une phrase sur Twitter suivi du hashtag #BurtonStory. Le cinéaste sélectionne une phrase par jour pour continuer l'histoire.



 


Retour au glossaire

 

Enregistrer