Technique qui consiste à organiser un espace par combinaison d'éléments différents (extraits de journaux, papiers peints, documents quelconques, objets divers). L'unité de l'ensemble se construit par juxtapositions et superposition d'éléments réels visuellement liés.

Le collage nécessite de prêter attention aux matières, aux couleurs des éléments associés. Ces questions engagent forcément une réflexion sur l’organisation de ces éléments sur le support, à la composition plastique (« Ordre, proportions, corrélations qu’ont entre elles les différentes parties d’une œuvre d’art » Etienne Souriau, Vocabulaire d’esthétique, Paris, PUF, 2010).

Le collage permet également de jouer de ce que représente l’image, de manière onirique. L’élément collé représente alors tout autre chose que ce qu’il représentait en travaillant par association (homogénéité) ou opposition (hétérogénéité).

 

Voir le document sur le lexique des pratiques en arts plastiques sur Eduscol

Voir l'affiche sur ce domaine artistique (en téléchargement)

Voir le document sur le collage et sa filiation numérique (en téléchargement) et ces pages de l'ouvrage Palette

Voir aussi à photomontage

 

{slider title="Oeuvres en référence" open="false"}

{tab Georges Braque}

Georges Braque a réalisé les premiers collages cubistes.

Exposition au Grand Palais http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/georges-braque

Site officiel de l'artiste : http://georgesbraque.fr/

La guitare, statue d'épouvante, 1913, Fusain, gouache, papiers collés, 73 x 100 cm Musée national Picasso Paris https://www.navigart.fr/picassoparis/#/artwork/160000000001229?layout=grid&page=0&filters=authors:BRAQUE+Georges%E2%86%B9BRAQUE+Georges (fiche sans reproduction de l'oeuvre, disponible sur https://www.histoire-image.org/sites/default/styles/galerie_principale/public/tho04_braque_01f.jpg).

https://www.histoire-image.org/etudes/cubisme-modernite

{tab Pablo Picasso}

Pablo Picasso a réalisé les premiers collages cubistes. Au lieu de les représenter par la peinture, Pablo Picasso introduit deux éléments du monde extérieur, un morceau de toile cirée et une corde, introduisant une véritable réflexion sur la représentation du réel. 

 

Nature Morte à la chaise cannée, 1912. Toile ovale de 37 x 27 cm. Peinture à l'huile et toile cirée collée, Musée Picasso, Paris http://www.museepicassoparis.fr/en-ligne

Fiche pédagogique du Musée Picasso : http://www.museepicassoparis.fr/education/education-fiches-pedagogiques/  et à télécharger sur ce site

{tab Max Ernst}

« Si ce sont les plumes qui font le plumage ce n'est pas la colle qui fait le collage » Max Ernst, Au-delà de la peinture, Cahiers d'art, 1937

184 collages d'Une Semaine de Bonté ont été créés pendant l'été 1933. L'artiste puise son inspiration dans des gravures issues de romans populaires illustrés, de journaux de sciences naturelles ou encore de catalogues de vente du XIXème siècle. Découpant minutieusement les motifs qui l'intéressent, il les assemble, portant sa technique de collage à un degré de perfection incomparable. Pour qui n'a pas les illustrations d'origine sous les yeux, il est difficile de pouvoir établir à quels endroits Max Ernst est intervenu. Musée d'Orsay http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/article/les-collages-de-max-ernst-20484.html?print=1&

et sur le site Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6533893k/f59.image

 

Alphonse d'Ennery, Illustration de Martyre (Original pour La cour du dragon 7)

 Collage de Max Ernst

{tab Kurt Schwitters}

Les papiers récupérés et collés sont utilisés pour leurs propriétés plastiques : la couleur, la matière, la forme. Cette utilisation du collage est renforcée par le travail à l’aquarelle et à la gouache.

Schwitters Merzzeichnung 54. Fallende Werte (Dessin Merz 54. Valeurs en chute), 1920, Aquarelle, gouache, encre, mine graphite, papiers et tissu collés sur papier de 30 x 22,5 cm

https://www.centrepompidou.fr/fr/programme/agenda/evenement/cMdkzjg et https://www.centrepompidou.fr/fr/ressources/oeuvre/c975jK 

 

{tab Richard Hamilton}

Just what is it that makes today's homes so different, so appealing ? 26 × 25 cm, Kunsthalle, Tübingen (Allemagne), nouveau tirage photographique de 2004 à la Tate Gallery http://www.tate.org.uk/art/artworks/hamilton-just-what-was-it-that-made-yesterdays-homes-so-different-so-appealing-upgrade-p20271

Le titre de l'œuvre provient également de cette publicité, qui déclare : « Just what is it that makes today's homes so different, so appealing? Open planning of course - and a bold use of color. » (« Qu'est-ce qui rend exactement les maisons d'aujourd'hui si différentes, si séduisantes ? Un aménagement ouvert, bien sûr — et un usage audacieux de la couleur. »)

Voir le dossier sur ce site : https://www.arretsurimages.net/breves/2011-09-14/in-memoriam-richard-hamilton-l-autre-pape-du-pop-art-id12017

{tab Le collage : une pratique encore actuelle}

http://macm.org/expositions/collages/

 

Louis-Philippe Côté, DATA, 1996-2015, 31 collages, 33 x 25,5 cm, collection privée, http://www.louisphilippecote.com/p/data.html

{/tabs}

 

{slider title="Vidéo explicative" open="false"}

{youtube}https://youtu.be/N_Z11mJXObQ{/youtube}

{/sliders}

 


Retour au glossaire

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer