L'univers de Saint-Exupéry en marionnettes

PRESENTATION DU PROJET

Les objectifs pédagogiques et artistiques :

Ce projet est ancré sur l'étude d’une œuvre littéraire (le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry), d'oeuvres plastiques, d'oeuvres chorégraphiques et d'oeuvres du spectacle vivant (spectacles de la Compagnie Royal de Luxe). L'objectif est de faire découvrir et de pratiquer plusieurs domaines artistiques afin d'enrichir l'élève d'une culture artistique vivante et diversifiée.

L'ancrage dans le culturel de l’établissement et dans le Parcours d’Éducation Artistique et Culturelle de l’élève.

Ce projet s'inscrit dans l'axe 2 du projet d'établissement : éducation culturelle de nos élèves et dans le parcours d'éducation artistique et culturelle.

 

Pourquoi un théâtre de marionnettes ?

La marionnette, personnage fabriqué, est aussi un alter égo de l’individu. L’élève, même le plus timide, peut se sentir à l’aise caché derrière le castelet et pourtant actif sur scène.

Ce projet va donc proposer aux élèves de mettre en œuvre des intelligences multiples (références à Howard Gardner) :

L’intelligence logique sera convoquée lors de la mise en place de la narration et des montages vidéo par exemple.

L’intelligence spatiale sera nécessaire lors de la mise en place chorégraphique : quels seront les rapports spatiaux entre espace de danse, castelet et projections vidéo avec support et/ou en ombres chinoises.

L'intelligence interpersonnelle (ou sociale) permet à l’individu d’agir et de réagir avec les autres. Cette intelligence est obligatoire lors de productions et de représentations en groupe.

L’intelligence corporelle-kinesthésique est la capacité à utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment ou réaliser une activité physique donnée est particulièrement utilisée par les danseurs. Les possibilités de création et d’expression de ses émotions par le corps montrent la présence d’un potentiel intellectuel à ce niveau.

L'intelligence verbo-linguistique est l’aptitude à penser avec des mots et à employer le langage pour exprimer ou saisir des idées complexes, pour comprendre les autres et pour exprimer ce que l'on pense. C'est l'intelligence la plus mise en avant et utilisée à l'école (après l'intelligence logico-mathématique). C'est aussi l'intelligence des sons, car les mots sont des ensembles de sons.

L’intelligence intra-personnelle développe la capacité à décrypter ses propres émotions, à rester ouvert à ses besoins et à ses désirs. Elle développe aussi le sens de l’intuition, de l'autocritique, de l’apprentissage et la volonté de s’améliorer. Autant de qualités que l’on cherche à développer en tout élève.

L’intelligence musicale-rythmique Cette aptitude à penser en rythme et en mélodies, à reconnaître des modèles musicaux, à les interpréter et à en créer sera mise en avant lors du travail chorégraphique.

L’intelligence naturaliste-écologiste permet de classer les objets et de les différencier en catégories. Cette capacité s’applique aussi, par extension, à l’univers culturel qu’il permet d’interpréter par exemple, à travers le classement des œuvres en différents domaines artistiques.

L’intelligence existentielle se définit par l’aptitude à se questionner sur le sens et l’origine des choses. C’est la capacité à penser nos origines et notre destinée. A travers l’étude du Petit Prince, ces questions seront adaptées au niveau des élèves concernés par cet atelier.

 

 

Compétences développées par les élèves à travers ce projet et qu’ils pourront réinvestir en classe :

Compétences transversales

La maîtrise de la langue française

  • la capacité à lire et comprendre des textes variés
  • la qualité et maîtrise de l’expression écrite et orale
  • l’apprentissage de l’orthographe et de la grammaire
  • l’enrichissement quotidien du vocabulaire

 

La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication

Captation vidéo des petits spectacles réalisée par les élèves

 

La culture humaniste

La culture humaniste contribue à la formation du jugement, du goût et de la sensibilité et permet d’acquérir des repères en littérature et en arts (les grandes œuvres).

Une approche sensible des œuvres initie l'élève à l'histoire des arts. Il est engagé dans des pratiques artistiques personnelles.

 

Les compétences sociales et civiques à travers le travail en équipe, la gestion du matériel et des locaux mis à disposition

Il s’agit de maîtriser, comme individu et comme citoyen, les règles élémentaires de la vie en société et de les mettre en œuvre dans le cadre scolaire. L’élève acquiert des repères dans plusieurs domaines :

  • les droits et les devoirs du citoyen
  • les notions de responsabilité et de liberté et le lien qui existe entre elles

 

L'autonomie et l’initiative

L'autonomie et l'initiative s'acquièrent tout au long de la scolarité, dans chaque matière et chaque activité scolaire. On apprend ainsi à :

  • être autonome dans son travail
  • s'engager dans un projet sur l’année et le mener à terme

 

Compétences qui pourront être exploitées en Histoire des Arts

  • Connaissance et pratique de différents domaines artistiques : arts du visuels, arts du langage, arts du spectacle vivant et arts du son.
  • Page consacrée à la compagnie Royale De Luxe étudiée cette année en 3° : http://www.profartspla.info/index.php/histoire-des-arts/niveau-3/104-royal-de-luxe
  • Connaissance et exploitation comme références (nourritures « intellectuelles ») d’œuvres artistiques littéraires, plastiques et chorégraphiques.

 

Compétences disciplinaires 

  • Arts plastiques (tous les niveaux sont potentiellement concernés)

A travers les différentes productions réalisées au cours de ce projet, l’élève sera amener à :

- utiliser des moyens d’expression plastiques bidimensionnels, tridimensionnels et numériques (marionnettes, castelet) : médium, outils et supports variés, fabriquer en volume (marionnettes et castelet)

- construire une narration à partir d'une ou plusieurs images (story-board, film) : travail sur la durée, la vitesse, le rythme (montage, découpage, ellipse)

- expérimenter physiquement un espace scénique

- adopter un comportement autonome et responsable afin d’expérimenter, de choisir et de prendre des initiatives, de faire preuve de curiosité, de comprendre les productions des autres et de travailler en équipe.

 

LES ACTEURS

LE COORDONNATEUR : Corinne Bourdenet, enseignante en arts plastiques (+ compétences en cinéma audio-visuel et numériques)

LES CLASSES CONCERNEES : 6°A et 6°D

LES INTERVENANTS EXTERIEURS (Définir les compétences) :

Elisa Buhler pour son implication aux ateliers et spectacles des Journées de la Marionnette (à Marly) et ses compétences dans le domaine du spectacle vivant et de la danse.

 

DESCRIPTIF ET DÉROULEMENT

Créneaux : mercredi de 8 h à 10 h Mmes Bourdenet et Buhler (intervenante)

- découverte des techniques de créations de différents types de marionnettes (à gaine, à fil, ombres chinoises...) et mise en pratique (création de marionnettes d'après les éléments clés du Petit Prince)

- création du castelet et des marionnettes d'après les éléments clés du Petit Prince (personnages, décors, végétaux...)

- répétitions avec les marionnettes (mouvements derrière le castelet)

 

LES PRODUCTIONS ÉVENTUELLES

Comme enseignantes et intervenante ne se connaissaient pas, nous avons cette année programmé quelques heures d'intervention en classes de 5° pour tester la faisabilité de ce projet. Quelques réalisations d'élèves et exemples montrés en classe sont disponibles sur http://www.profartspla.info/index.php/cours/niveau-5/107-marionnettes-en-5

Création d'un conte, du castelet, des marionnettes, d'une chorégraphie et de séquences vidéo.

Spectacle joué en fin d'année devant les autres élèves et personnels du collège ainsi que les parents. La visite des CM2 peut donner lieu à une représentation spécifique.

 

EVALUATION - BILAN

L'évaluation de ce projet se fera par compétences selon les entrées disciplinaires en Arts Plastiques et également selon les grands domaines du Socle Commun de Compétences, de Connaissances et de Culture.

Outils d'évaluation :

- indicateurs d'implication des élèves

- grille d'auto-évaluation par élèves en lien avec les différents champs artistiques

- questionnaire à destination des élèves, des parents, du personnel de l'établissement

 

Documents de travail proposés aux élèves :

deux travaux maison à compléter

documents ressources