Page du site national présentant ce projet : https://www.reseau-canope.fr/la-classe-loeuvre/les-projets/projet/le-graoully-au-musee.html

Pour cette année scolaire 2018/2019, le musée de La Cour d'Or a choisi de travailler sur le thème du Graoully avec les classes. Ce célèbre dragon messin, représenté sur diverses sculptures, gravures et tableaux tient une place prépondérante dans le folklore local. D'une légende communément située au IVe siècle, il a évolué jusqu'à devenir la mascotte de plusieurs équipes sportives.

Le retour de restauration d'un tableau d'Auguste Migette et la refonte de la salle du XIXe siècle, consacrée à l'Ecole de Metz, en décembre 2018, placent le Graoully au devant de la scène. Ce tableau intégré a postériori au cycle de l'histoire de la République messine, en 8 volets, a connu un incroyable destin. Epargné par la Première Guerre mondiale, il a été détruit lors de la seconde et perdu. Retrouvé par hasard, en lambeaux dans un coffre en 2000, il a été l'objet d'une restauration d'envergure au C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France).

Lors du parcours proposé, le lien opère entre le dragon et la conservation du patrimoine local grâce aux techniques de restauration les plus modernes étudiées lors de la visite préparatoire. 

Le musée propose une visite préalable autour du Graoully et de son histoire. Nous avons sélectionné des sculptures du monstre et un plafond peint médiévaux ainsi que le fameux tableau de Migette de 1846. Lors d'une présentation des opérations de restauration, les élèves découvrent par exemple l'usage de la lampe de Wood et de l'infra rouge. 

 

Œuvre étudiée

Le Graoully d'Auguste Migette (1802-1884) Tableau daté de 1842/1846 Huile sur toile, H.: 150 cm ; L.: 193 cm

Auguste Migette (1802-1884), personnage éminent de l'Ecole de Metz est natif de Trèves mais il est profondément attaché à la ville de Metz. Son œuvre a d'ailleurs été pensée en vue d'être offerte au musée municipal. Homme aux multiples talents, il a excellé dans plusieurs domaines. Décorateur de théâtre, peintre, professeur de dessin, passionné d'histoire, il a traversé le XIXe siècle en se posant des questions sur l'industrie et l'art mais aussi, paradoxalement, sur la conservation et le devenir des vestiges patrimoniaux, fortement mis en danger à la suite de la Révolution. Le cycle de l'histoire de la République messine combine de manière admirable tous ses talents.

Le Graoully, huile sur toile datant de 1842-1846 est antérieure à la série des 8 toiles sur la République messine mais son sujet étant en concordance avec le thème, il a été inclus par la suite. C'est pourquoi son format diverge des autres tableaux. Cette œuvre fondatrice traite de la procession de Saint-Marc en 1631. Le "héros de la scène" est pour nous le Grauly, un dragon redoutable. Cette manifestation locale a duré de 1090 à 1786. On y reconnaît le centre ville, dans une version imaginaire, et la cathédrale. Une foule de personnes colorées suit le cortège. Le Grauly, de couleur verte est porté au bout d'une hampe. Le tableau a connu bien des vicissitudes car une bombe l'avait détérioré en 1944. Outre une vieille photographie en noir et blanc ce sont deux tableaux de la série qui ont permis de lui rendre une apparence proche de son apparence colorée initiale : Le commencement de la République Messine et Splendeur et richesse de la République.

 

Toutes les techniques sont autorisées pour réaliser votre projet (individuel ou collectif) :

- en numérique (mapping vidéo https://www.le-lorrain.fr/blog/2017/06/03/video-dragon-cathedrale-de-metz/). Il faudra prévoir le matériel numérique et électrique disponibles au lycée.

- en dessin, gravure, aquarelle, peinture ... (réalisations bidimensionnelles). Il faudra prévoir le système d'accrochage autonome (pas de fixation au mur)

- en sculpture (tridimensionnelle). Les dimensions ne devront pas excéder 1 x 1 x 1m, socle compris.

 

Connaître la légende :

Loading...