William Kentridge (1955 - ), et son installation More Sweetly Play the Dance (Jouer la danse plus doucement)

Exposition à voir jusqu’au 30 août 2021 : https://www.mudam.com/fr/expositions/more-sweetly-play-the-dance 

 

L’oeuvre est présentée sur 7 écrans :

Texte de l’audio-guide : https://www.mudam.com/fr/william-kentridge-more-sweetly-play-the-dance-audio-miniguide  

Dans la version du Mudam, il n’y a que 7 écrans et 7 vidéos projecteurs (adaptabilité à la pièce muséale), quelques chaises identiques, et des caisses de transport dans le fond de la pièce. Tous les écrans (panneaux de bois collés ensemble) ne sont pas tous de la même hauteur, ils sont placés en accordéon (leporello), sans être parfaitement en continuité.

Vue de l’installation immersive à la Fondation Luma à Arles, en 2016.

A Arles, les panneaux étaient espacés de quelques centimètres.

 Vue de l’installation immersive au Mudam au Luxembourg, mai 2021
https://www.youtube.com/watch?v=pA7uob5PIPw https://youtu.be/UOGovIUitW8

La réalisation monumentale dans le hall des étudiants de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine, ESAL site de Metz :

La maquette réalisée par la scénographe Sabine Theunissen a aidé au montage de l’exposition pendant le confinement, tout se faisait en visio, c’était plus facile avec cette modélisation spatiale :

A voir aussi ...